Trek Dream Nepal Guides trekking au Népal

Chasseurs de miel au Népal

Des hommes risquent leur vie pour récolter du miel.

20 novembre 2019 |  

Gurung, chasseur de miel

Des hommes escaladent des falaises pour récolter du miel. Ces abeilles sont les grandes et les plus dangereuses au monde. Une tradition à hauts risques.

Le miel, une tradition de la communauté Gurung

Cette pratique est de haute importance. Pour les Gurungs, récolter le miel est d’une importance religieuse et culturelle. Dans les contreforts du Népal, des hommes courageux risquent leur vie pour du miel.

Selon eux, deux tributs ont quitté le Tibet et se sont installés ici, les Gurung et les Ghales. Ils expliquent que cela daterait d’il y a 200 ans environ. Collecter du miel était dans le but d’un échange commercial.

Nous sommes au village de Tanje, protégée par la jungle. Cette tradition n’est pas suffisante pour vivre. Pour les 200 habitants, il faut être agriculteur : riz, maïs, légumes. Cela n’est pas pour en faire un commerce mais pour un usage personnel.

Les abeilles font leurs ruches sur les falaises abruptes. Elles butines les fleurs au nectar toxique. Vous goûterez un miel unique. Ce miel est médicinale, puissant en goût et hallucinogène si on en abuse.

chasseur de miel au Népal

Les chasseurs de miel se préparent

Pour fabriquer l’échelle afin d’escalader les gigantesques falaises, les cordes sont tressées à partir de bandes de bambou. Les cordes sont ensuite assemblées pour faire des échelles.
Avant de monter, il y a un rituel. Les chasseurs de miel organise un rituel pendant lequel ils offrent des fleurs, des fruits, du riz, sacrifient un poulet. Ils prient les esprits pour que tout se passe bien. Les hommes respectent l’esprit de la forêt. Tout est prêt, la récolte peut maintenant commencer.

Alors qu’un groupe situé en haut de la falaise suspend l’échelle, l’autre groupe en bas a allumé un feu. Les fumées vont faire quitter les abeilles des ruches. Un homme s’attache à une corde et commence à descendre, protégé d’un masque contre les piqûres. Il attend que les abeilles soient bien parties. Le signal est donné et un grand panier tressé lui est descendu par une corde. L’homme met le nid dans le panier. Le groupe du bas récupère le panier et filtre le miel pour renvoyer le panier vide au chasseur.

 

 

Pour touts renseignements, réservation pour un trek au Népal : Contactez-nous

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela devrait vous intéresser aussi

Préparer son sac à dos de trek

  |  

Préparer son sac à dos de trek

Sac à dos, uniquement le nécessaire Il faut avoir en tête que vous allez porter votre sac à dos pendant de...


Haritalika Teej- Fête de la femme

  |  

Haritalika Teej- Fête de la femme

Haritalika Teej est une fête très importante au Népal. Teej est l'un des festivals les plus important pour les femme hindous....


Quand partir au Népal

  |  

Quand partir au Népal

Pour faire un trek au Népal, les meilleurs moments sont le printemps et l'automne. C'est pourquoi ce sont les deux moments...

Tout afficher

Kathmandu

20°

Today19°25°
Tomorrow18°25°
Monday18°26°
Tuesday18°24°