Trek Dream Nepal Guides trekking au Népal

Guide des alcools népalais

Les boissons alcoolisées sont depuis longtemps intégrées aux cérémonies et aux célébrations dans tout le Népal.

5 décembre 2018

Les meilleurs alcools mais aussi les plus forts sont souvent du fait maison. Le Népal a beaucoup à offrir côté alcool maison. Dans les régions montagneuses, le raksi réchauffe les nuits froides tandis que le chhyang marque les saisons des récoltes au sein des communautés Newari. Voici un petit guide des alcools que tu pourras tester lors de ton voyage au Népal. N’hésite pas à demander à ton guide..

Alcool népalais, le Raksi

Quelles sont les alcools au Népal ?

 

Le Raksi

Bien que l'alcool au Népal soit généralement appelé raksi – on peut le voir écrit aussi rakshi – , l'infusion originale est fabriquée à partir de millet, de riz, d'orge ou de blé passé par distillation. Pour cela, on laisse mariner les ingrédients dans l’eau pendant environ deux semaines. A la suite de cela, les Newaris font chauffer le tout afin de créer la fermentation puis la distillation. Si le raksi est fait à partir de riz ou de millet alors le goût n’est pas tout à le même. Sa teneur en alcool est d’environ 45%. C’est à dire celle d’un whisky.

Les Népalais boivent cette boisson maison pour célébrer des fêtes. Mais il faut bien avouer qu’il n’y a pas réellement de moment particulier pour déguster du raksi. C’est un alcool prisé.

 

Le Jhaikhatte

Lorsque le raksi est mélangé avec du ghee chaud et des grains de riz, cela produit un son – jhhwaaiii ! C’est de là que vient le nom de cet alcool népalais. C’est une boisson idéale en hiver. Le jhaikhatte peut être éventuellement servi avec du miel pour les plus gourmands.

Comme beaucoup d’alcool népalais, le jhaikhatte se déguste mieux en manger un peu : du maïs soufflé, du sukuti (viande séchée) ou du sadeko, un plat frit de cacahuètes épicées, de soja ou de pommes de terre au curry. Attention, le sadeko est bien épicé, si tu vois ce que je veux dire.

 

Le Tangba

Le Tongba est un alcool népalais préparé en versant de l’eau bouillante sur du millet cuit et fermenté. Les habitants disent que la préparation devient plus savoureuse avec le temps. Un pichet peut être rempli plusieurs fois au cours d’une soirée. Une fois qu’il est devenu acide, tu sais qu’il est temps d’en commander un autre. ahahahaha.

Originaire de l’est du Népal, cette “infusion” régionale est généralement servie dans des pichets en aluminium avec une paille afin que les grains fermentés restent dans la tasse.

Tongba, alcool népalais

 

L’Aila

Traditionnellement servi dans les cruches décoratives des communautés Newari, l’Aila est maintenant mélangé à divers cocktails trouvés dans les hôtels et les bars de grandes villes telles que Pokhara et Kathmandu. L’Aila ressemble à la tequila. Encore un esprit népalais qui peut vous frapper sans prévenir.

Des pots en argile et en laiton distillent et «cuisent» l’aila, prenant jusqu’à une semaine pour fermenter à selon les goûts de chacun. L’aila qui est fait à partir de millet est plus fort an goût que celui à base de riz. Lors de la cuisson, la distillation faite sur un feu à flamme bleue sera de qualité supérieure.

 

Le Chhyang

C’est un alcool népalais qui est proche du Tongba. On boit également ce brevage au Tibet et au Bhoutan. Sa couleur est blanche et laiteuse. Les communautés sherpa et newari boivent du chhyang lors de rituels et de festivals.

Les grains sont stockés dans un pot en cuivre et bouillis avant d’être fermentés. Le mélange aigre-doux qui en résulte est versé dans de petits bols en forme de tasse.

 

Le rhum Khuhuri

Que cela soit dans les montagnes du Solukhumbu ou le long des rives du Lakeside, des hommes le prenne nature ou en le mélangeant avec une peu d’eau chaude. On peut classer cet alcool népalais dans la catégorie des spiritueux.

 

Les bières népalaises

Au népal, tu pourras voir que l’on vend beaucoup de bières étrangères que la Tuborg. Dommage, autant profiter de boire des bières locales qui sont bonnes qui plus est. Nous avons une préférence pour la Gorka.

Les brasseries locales comprennent la Gorka, la Nepal Ice et l'Everest. Quelques petites brasseries locales commencent à voir le jour. Basé à Katmandou, Sherpa Brewery est fier d'être le premier producteur de bière artisanale, expédiant de petites quantités de Kolsch dans tout le pays.

 

« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération »

 

Pour touts renseignements, réservation pour un trek au Népal : Contactez-nous

 

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela devrait vous intéresser aussi

Mal des montagnes, le mam

Mal des montagnes, le mam

Le mal des montagnes, le MAM, c'est le mal de l'altitude. C'est le corps qui réagit au manque d'oxygène. Le manque...


Conseils équipement photo

 

Conseils équipement photo

Vous vous demandez que prendre comme équipement photo pour le Népal. Pensez que vous serrez en trek et qu'il faudra éviter...


Quand partir au Népal

Quand partir au Népal

Pour faire un trek au Népal, les meilleurs moments sont le printemps et l'automne. C'est pourquoi ce sont les deux moments...

Tout afficher

Kathmandu

17°

Aujourd'hui15°25°
Demain15°26°
Lundi15°28°
Mardi16°27°